COVID-19 : Depuis le 17 octobre 2020, le port du masque est obligatoire dès 11 ans sur la voie publique - Couvre feu de 21h à 06h
Plus d'informations
Actualités

Actualités

INTERDICTION DE VENTE DE PROTOXYDE D’AZOTE AUX MINEURS

Publié le 21 septembre 2020
INTERDICTION DE VENTE DE PROTOXYDE D’AZOTE AUX MINEURS

On parle de « gaz hilarant », mais les dangers liés à l’usage détourné du protoxyde d’azote sont loins d’être drôles.

 

Le protoxyde d'azote, c'est quoi ?

Il s’agit d’un gaz (N2O) présent dans les cuisines, utilisé dans les siphons à chantilly, en médecine comme anesthésiant…

Son usage détournant comme euphorisant se développe malheureusement depuis plus d’un an, entraînant des risques pour la santé, mais aussi pour la salubrité et la tranquillité publique.

Les dangers du protoxyde d'azote

Les dangers pour la santé sont nombreux : le gaz, extrêmement froid, peut provoquer des gelures des lèvres, du nez, de la bouche et des cordes vocales. Autres risques immédiats, des risques d’asphyxie, renforcés lorsque la personne est alcoolisée, des pertes de connaissance, nausées, vomissements, vertiges et des comportements agités liés à l’euphorie. L’effet euphorisant est fugace, ce qui peut laisser croire à son inocuité, mais conduit aussi à répéter l’expérience. Les effets secondaires sont eux-aussi dangereux : perte de mémoire, trouble du rythme cardiaque, confusion et perte de la coordination, trouble de l’érection, carence en vitamine B12 à l’origine de l’anémie, jusqu’à des atteintes neurologiques sévères…

Par arrêté du Maire en date du 31 août, la vente, la cession, la détention, l’usage et l’abandon sur la voie publique de tout contenant de protoxyde d’azote aux mineurs sont désormais interdits sur tout le territoire montivillon.

Lire l'arrêté portant interdictions liées au protoxyde d'azote Cliquez ici

L’objectif est de protéger la santé des mineurs. Au-delà de l’interdiction et de la sanction possible, il s’agit d’informer et de sensibiliser non seulement les
commerces mais tous les acteurs de l’éducation, à commencer par les parents.

En parallèle de cette interdiction, la ville engage un travail de prévention auprès des jeunes.

Besoin d'aide

Plaquette de prévention Cliquez ici