Actualités

Actualités

Restauration des tableaux de l’église abbatiale

Publié le 15 avril 2021

Le 15 octobre dernier, trois tableaux classés situés dans les transepts de l’église abbatiale ont été déposés en vue d’être restaurés. Après plusieurs mois de travaux, ils ont retrouvé ce lundi leur emplacement d’origine.

 Edifice classé monument historique depuis 1862, l’église abbatiale Notre Dame de Montivilliers accueille en ses murs de nombreuses toiles classées qui sont elles aussi sujettes au passage des années et nécessitent, pour leur entretien, l’intervention de sociétés spécialisées.

Les toiles ont tout d’abord été démontées de leur cadre pour être envoyées en région parisienne dans les ateliers ARCOA, spécialiste de restauration de peinture depuis 1970. Grâce à ce travail, des éléments et couleurs qui étaient jusqu’alors invisibles ont pu être révélés, notamment sur le premier tableau traité, La déploration sur le corps du Christ. Les cadres de bois ont quant à eux été pris en charge en Indre-et-Loire par l’atelier de dorure de Sébastien DAVID.

La campagne de restauration a été menée sous la houlette de Vincent SIMONET, conservateur des monuments historiques auprès de la Direction Régionale des Affaires Culturelles de Normandie en qualité de responsable scientifique et technique des travaux de restauration. Pour cette opération, d’un montant total de plus de 40 000€, la Ville de Montivilliers a bénéficié de subventions du Ministère de la Culture, via la Direction Régionale des Affaires Culturelles, et du Département de Seine-Maritime.

Pour Nicolas SAJOUS, Adjoint-au-Maire en charge de la Vie culturelle, du Patrimoine, de la Vie citoyenne et de la Politique mémorielle, « Montivilliers doit sa prospérité à l’abbaye de femmes qui y a été fondée à la fin du VIIe siècle. Il est important pour nous de préserver ce joyau architectural et patrimonial qui fait la renommée de la Ville, encore aujourd’hui. Ce travail de sauvegarde et de conservation passe évidemment par une restauration des œuvres qui y sont installées depuis des siècles mais également par la démarche, plus longue, de rénovation de l’église abbatiale pour laquelle une étude est actuellement en cours de réalisation. »

Les tableaux restaurés:

  • La déploration sur le corps du Christ (seconde moitié du XVIe siècle, du peintre hollandais Dirk Hendricksz)
  • La Vierge à l’enfant (1660/1670, du peintre français Guy François)
  • La Sainte Famille avec le petit Saint Jean (seconde moitié du XVIe siècle, copie anonyme d’une œuvre de l’italien Luca Cambiaso)

En plus des trois tableaux qui viennent de retrouver une nouvelle jeunesse, d’autres tableaux partiront bientôt en restauration.